De retour d’un extraordinaire séjour de trois semaines au Constellations Summer Camp au Théâtre Medresesi en Turquie, dont il serait trop long (ou trop tôt) de raconter les richesses de son contenu ici, à peine rentré en France je retrouve mes camarades de Festen le 13 septembre à Saint-Malo, ville où nous avons déjà joué plusieurs fois, cette fois-ci pour un concert dans la cour du château dans le cadre du festival Hello Birds. Nous profitons d’un moment avant le concert pour marcher sur les remparts et admirer la vue sur la mer et le Fort National. Le concert commence avec plus d’une heure de retard à cause d’une panne d’électricité sur la scène mais cela ne démotive ni le groupe ni les organisateurs. Peu après le concert, on nous invite pour un visite privée dans les coursives et terrasses supérieures du château, de nuit donc et à l’éclairage de nos téléphones. Nous accédons au toit et cela nous permet d’observer la cour intérieure d’un côté et la mer de l’autre depuis un point de vue en hauteur. À un moment je m’éloigne du groupe avec Jean Stengel (notre ami bassiste qui remplace Oliver ce soir-là) et nous dérivons vers un escalier sombre qui descend vers une autre plateforme déserte, au bout de laquelle nous tombons sur un étroit tunnel à hauteur d'homme. Malheureusement aucun de nous deux n’aura le courage de traverser au milieu des insectes rampants pour aller voir ce qu’il se trouve de l’autre côté.

Fort National de Saint-MaloFesten dans la cour du Château de Saint-Malo dans le cadre du festival Hello Birds.