De retour du festival Jazz in Marciac où nous jouions les 27 et 28 juillet avec le ReBop, groupe mené par le batteur Raphaël Chevalier Duflot. D’habitude en sextet, nous sommes là programmés exceptionnellement en quartet et nous devons donc adapter le répertoire récemment enregistré et publié sur l’album The Leap. Raphaël Chevalier Duflot à la batterie, Manu Forster à la contrebasse, Pablo Arias au saxophone alto, et moi-même au piano. Nous sommes prévus sur le festival bis, les concerts ont donc lieu deux fois par jour, sur deux jours et sur deux scènes différentes, sur la place du village et au bord du lac. Cette formule n’a pas changé depuis 2008, première fois où je jouais dans ce festival avec le quartet Back mené par Benoit Berthe, si l’on ne compte pas les deux concerts dans la salle de l’Astrada avec ce même groupe. Le 27 juillet nous commençons donc le 1er set sur la place de Marciac, la canicule est passée et pour une fois il fait relativement frais sous l’immense tonnelle qui protège la scène et les spectateurs. De bonnes conditions pour jouer. Après 30min de jeu, le groupe a bien pris ses marques et il y a une bonne communion sur scène. En même temps, le ciel s’assombrit et ne présage rien de bon. Une bruine fine se met à tomber et le vent se lève. L’abri de la tonnelle ne suffit pas et les spectateurs sortent les parapluies tandis que le concert continue. Je tourne la tête de part et d’autre pour faire un rapide état des lieux qui s’avère plutôt rassurant. Pourtant, en moins d’une minute la bruine devient pluie diluvienne, le vent forcit et l’eau commence à atteindre la scène et les instruments. Pris dans le déluge, quelques spectateurs courageux gardent leur place en enfilant leurs meilleurs habits de pluie, mais nous devons interrompre le concert et annuler le suivant prévu au lac. La deuxième journée n’est heureusement pas écourtée et nous jouons les deux sets sur la place et au lac.

Photos © Laurent Sabathé.

Le ReBop au festival Jazz in Marciac sur la place du village.Le ReBop au festival Jazz in Marciac sur la place du village.